• C'est pas grave l'ami !

    Girafe n'a pas d'amis. Elle est triste. Par trois fois elle rencontre un : Lapin Kissaute, Bab LeKrabe et Joyeuse Lapieuvre. Pas facile d'avoir un ami

    Il était une fois,

    Girafe Grande était triste. 

    Pourquoi ? 
     

    Parce qu'elle n'avait pas d'ami, pas d'amie.

    Un matin,  elle décide de partir. Elle décide de se faire un ami, une amie. Elle décide de rechercher un ami, une amie.

    Elle va, sur le chemin, la tête au-dessus des haies, des buissons, des arbustes.

    Soudain, apparaît Lapin Kissaute. il s'arrête devant elle et lui dit

     

    "Pourquoi tu fais la tête Girafe Grande, tu as l'air toute triste ?"

     

    Girafe Grande, la belle, la magnifique, Girafe Grande la merveilleuse répond "c'est parce que je suis toujours seule : je n'ai pas d'ami Lapin Kissaute !"

    "T'as pas d'ami t'as pas d'ami... c'est toi qui le dit, Girafe Grande  regarde... moi,  je suis ton ami moi !"

    Lapin Kissaute, est un spécialiste du saut parfait. Il est connu de tous. Il saute au cou de Girafe Grande  Il saute avec tant de force, tant d'amitié que Girafe Grande  surprise, tombe à terre.  Oh la bousculade ! Oh la la la la bouscu... oh la la la la la quelle bousculade. Girafe Grande a la tête à l'envers !!!

    ... et alors ?

     

    Alors,.............................................................................................

    Girafe Grande se redresse. Lapin Kissaute est tout confus. Il s'excuse tout confus.

    "Excuse-moi Girafe Grande  tu avais l'air triste, je voulais seulement te réconforter d'un baiser sur la joue !"

    Et Girafe Grande dit

    "C'est pas grave, Lapin Kissaute, maintenant je sais que tu m'aimes mais la prochaine fois, fais donc un saut pour de faux quand tu voudras me dire que tu m'aimes. Et pour l'instant, suis-moi"

     

    Et sur le chemin, de grandes enjambées en hauts sauts, les deux  nouveaux amis arrivent en bord de mer. Comme elle est belle.

    Girafe Grande se rapproche des vagues, se penche et crie rapidement en se reculant

    "aïe quelqu'un m'a pincée ! Qui m'a pincée ?"

    "C'est moi !" répond une petite voix, "moi Albert LeKrabe !"

     

    Deux petits yeux boules sortent du sable, suivis par une carapace si rouge qu'elle est presque bleue. Le tout se présente dans une attitude toute penaude. Et alors ?

     

    ......................................................................................................

    Et alors 

    "Excuse-moi Girafe Grande  tu avais l'air triste, je voulais seulement te réconforter d'une pincée ! je suis Albert LeKraBe"

    "Ce n'est pas grave Albert LeKrabe, je te remercie, mais la prochaine fois, au lieu de me pincer pour de vrai, pince-moi pour de faux" Et dans l'instant elle lui dit "Suis-moi !"

     

    Alors, les trois nouveaux amis, Girafe Grande, Lapin KiSSauTe et Albert LeKrabe se promènent le long de la plage. Soudain les voilà attrapés qui à la gorge, qui au cou, qui à la taille, par des tentacules et leurs ventouses.

     

    Tu serres trop Pieuvre, dit Girafe Grande

    Tu serres  trop fort Pieuvre dit Lapin KiSSaute

    Reuh heu ! Tu serres beaucoup trop fort Pieuvre dit Albert LeKrabe

     

    "Je ne serre pas, je vous étreins, je vous enlace, je vous embrasse, vous êtes mes amis !"

    Pieuvre a la tête toute tristounette. Elle croyait  faire plaisir. Dans son chagrin elle a un oeil à l'endroit et un oeil à l'envers !

    "Ce n'est pas grave Pieuvre  je comprends, tu n'as pas fait exprès, mais la prochaine fois, embrasse nous pour de faux"

     

    Les trois amis éclatent de rire. Pieuvre aussi. Qui dit :

    "Merci les amis et si nous nous baignions maintenant ?"

     

    "J'sais pas nager !" dit Girafe Grande

    "Moi non plus !" dit Lapin Kissaute

    "Et moi encore moins" dit Albert LeKrabe   "je viens de naître et ma Maman ne m'a pas encore appris à nager !"

    Devant Pieuvre les trois amis ont cette fois,  la tête à l'envers, aussi.

     

    Et alors ?...........................................................................................

     

    "Alors je vais arranger ça, les amis, ne bougez pas, lâchez- prise et laissez-vous faire".

     

    Pieuvre a parlé.

     

    Aucun ami ne bouge ni ne crie en voyant une tentacule l'entourer. Chacun la sienne. La tentacule s'enroule autour de lui comme ferait une bouée. Peu à peu, Pieuvre rentre dans l'eau, suivis des trois amis aussi. Et chacun flotte et s'agite dans le clapotis blanc des vagues bleues en riant. 

     

    "Bravo Pieuvre, c'est bien de faire la bouée pour de vrai".

     

    Bon bain les amis et...

    À bientôt pour d'autres aventures, pour de faux, pour de vrai.

     

    4' personnages : UNE GIRAFE, UN LAPIN, UN CRABE, UNE PIEUVRE

    Une raison : Girafe veut des amis

    un départ, un chemin, trois rencontres. Quatre amis dont une amie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « 10ème conte de l'avent

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :